• Lysiane

Votre première année en Marketing de réseau : plaisir ou galère ?

Mis à jour : 8 sept. 2018

Première année en mode « survivor »

Si vous êtes sur ce site, c’est que vous cherchez des idées et solutions pour votre réussite en MLM, que vous vous soyez déjà lancé ou non. Peut-être avez-vous déjà démarré votre activité, peut-être cherchez-vous à démarrer mais vous hésitez car vous avez peur d’échouer, déjà avant d’avoir commencé ! Et cette inquiétude est plus que normale... Vous croyez que je n’ai pas flippé avant de me lancer ? Oh que oui !!! 


La première année en Marketing de réseau est une année très critique, comme dans toute entreprise qui démarre. Très peu d’entreprises dans leurs débuts réalisent des bénéfices dans leur première année. Cela ne signifie pas forcément que leur affaire n’est pas bonne, mais plutôt qu’il faut du temps pour bâtir une entreprise prospère. C’est ce que je répète sans cesse à mes équipes lors de « coup de mou ». Rome ne s’est pas faite en 2 jours... Alors oui, certains réseauteurs réussiront en à peine 6 mois, alors que d’autres devront travailler d’arrache pieds durant 2 ans pour atteindre l’objectif qu’ils se sont fixé. 





Cependant, n’importe quel distributeur qui réussit dans le marketing de réseau aura été persistant et constant dans son travail. Il s’investit corps et âme tous les jours sans lâcher le cap, jusqu’à ce qu’il réussisse. Qu’est ce qui est le plus important dans une activité de MLM? Non ce n’est pas le super plan de remunération que la compagnie propose, ni l’ambiance d’équipe, ni les produits novateurs et uniques que l’ont va vendre : c’est tout simplement LE MENTAL. On peut vous donner les meilleurs produits et le Best plan de rémunération au monde, si vous n’avez pas la Niack, tout celà ne servira à rien du tout ! 

Bon nombre de fois, en fin de mois, certains de mes distributeurs étaient encore éloignés d’une position vente ou réseau. Cependant, ils avaient envie d’atteindre leurs objectifs voire plus ! Ils se sont battus corps et âme pour y arriver, parfois jusqu’à la dernière minute et ils y sont parvenus ! des fins de mois pleines d’émotions avec des positions inimaginables validées! J’adore ces fins de mois pleine de suspens ! 


Faire face aux rejets et aux critiques

Je connais très peu de gens qui aiment le rejet et arrivent à l’assumer et le gérer. Pour réussir dans le Marketing de réseau, il faut se forger une grosse carapace et ne pas prendre le rejet personnellement. Les gens ne disent pas non à vous personnellement mais à ce que vous leur offrez, que ce soit en produits ou en proposition d’emploi.





Quant aux critiques, la plupart viendront de votre entourage proche (amis, famille, conjoint...). Ils pensent savoir ce qu’il y a de mieux pour vous et ils craignent que vous réussissiez et que vous changiez. Il va donc falloir faire face à tous ces commentaires et réflexions désobligeants et continuer à avancer. TOUS LES LEADERS en MLM que je connais sont passés par là ! Et moi aussi bien sûr. 

Mais comme le dit si bien la citation suivante :

Ne t’interromps pas à cause d’une critique négative, soigne ton travail. 

Lorsque nous avons passé cette première année (celà peut être un peu plus ou un peu moins), dépassé nos peurs et construit la base, le meilleur reste à venir. Par contre je ne vais pas dire qu’on se tourne les pousse. Honnêtement, moi-même, j’ai eu des phases d’épuisement, avec tous les nouveaux distributeurs à former, les clients à suivre, je n’avais pas une minute à moi chaque jour. Mais quand je vois le résultat maintenant, après seulement 6 mois, je me dis que vraiment ça valait la peine car c’est une aventure de dingue !

Donc pour résumer : même si c'est parfois un peu galère, au final ce n'est que du plaisir !



Si comme moi, vous souhaitez vivre du MLM, grâce à internet

cliquez sur la bannière ci-dessous :




C'était "Votre première année en Marketing de réseau : plaisir ou galère ?"

N'hésitez pas à donner votre opinion.



Le succès est créé par des gens ordinaires ayant une détermination extraordinaire.
Lysiane Laffay

P.S.: Si cet article "Votre première année en Marketing de réseau : plaisir ou galère?" vous a plu, partagez le. J'en serai ravie.



0 vue